Définition de la théorie mimétique - Des Articles

Recommandent, 2019

Choix De L'Éditeur

Définition de la théorie mimétique

La théorie mimétique vient du mot grec mimesis, qui signifie imitation et représentation, et stipule que les gens sont influencés les uns par les autres et par le monde qui les entoure en les créant sous différentes formes. Depuis que Platon a appliqué la théorie mimétique en littérature et l'a séparée du récit, la mimesis a donné beaucoup plus de sens à la littérature.

Aristote traite l'imitation comme une adaptation créative (Photos.com/Photos.com/Getty Images)

Platon

Platon considère l'art comme une imitation du monde physique qui l'entoure, ce qui, selon le philosophe, est déjà une imitation de l'idée que les gens ont de ce monde. Ainsi, en substance, il affirme qu’un écrivain imite les imitations et représente l’imagination et l’émotion bien plus que la raison et la réalité. Pour cette raison, selon Platon, le mimesis affecte négativement les lecteurs en les trompant.

Aristote

Aristote n'est pas d'accord avec Platon en ce sens que pour lui, imiter le monde physique, ce n'est pas seulement le copier, mais l'adapter. Selon la théorie de la théorie mimétique reçue par Aristote, l'imitation est nécessaire pour compléter ce monde physique incomplet dans lequel les gens vivent. Mais l'imitation, selon lui, est une création complexe, une compétence qui doit aller de pair avec le talent et le pouvoir imaginatif. Lodovico Castelvetro et John Dryden soutiennent ce point de vue et voient l'art du drame comme une claire imitation de la vie.

Horace et Longino

Horace et Longino ne voient le travail de théorie mimétique que s’il est délibéré d’imiter les œuvres anciennes de grands artistes et écrivains. L’imitation signifie ici le moyen de plaire et de divertir les lecteurs, et cet objectif est considéré comme plus important que celui qui essaie d’être original ou de copier le monde qui les entoure. Pour ces philosophes, les écrivains devraient imiter les actions et les œuvres des autres plutôt que des objets et des idées physiques.

Plotin

Plotin est d'accord avec Platon sur sa théorie selon laquelle l'art imite la vie, mais elle va plus loin lorsqu'il dit que cette imitation n'est pas sans raison ni détachée de la réalité. Au contraire: tout a pour but final de revenir de là où il est venu et les écrivains imitent le monde qui les entoure dans la lutte pour retrouver leur nature originelle.


Catégories Préférées

Top