Alimentation du papillon monarque - Des Articles

Recommandent, 2019

Choix De L'Éditeur

Alimentation du papillon monarque

Nymphalis antiopa, également connu sous le nom de monarque, est présent dans le monde entier, à l'exception des tropiques. Il vit dans les forêts tempérées, les prairies et les montagnes. C'est un papillon diurne avec une envergure allant jusqu'à 8,5 cm. Ses ailes sont veloutées, de couleur brun foncé à noir, avec la ressemblance caractéristique d'un manteau de deuil, avec des taches bleues irisées et un filet doré sur les bords. Cet insecte provient d'une chenille considérée comme un ravageur au Canada.

La larve du monarque est un ravageur au Canada, mais le papillon est un symbole du Montana aux États-Unis. (Hemera Technologies / PhotoObjects.net / Getty Images)

La chenille

La chenille du monarque se nourrit de feuilles de plantes voraces. Le papillon se nourrit de sucer la sève d'arbres en décomposition et de fruits. La chenille est piquante, avec des taches noires et blanches et des taches rouges sur le dos. Il grandit et produit cinq fois le semis avant de se transformer en chrysalide, puis en monarque étonnant. Comme les adultes existent dans plusieurs régions différentes, leurs larves ont des habitudes alimentaires différentes.

Lódão, l'orme, le noyer

Les jambes de Lodon, d'orme et de noix sont des éléments importants du régime alimentaire des chenilles du monarque. Le lódão est de la famille des ormes et a une écorce grise. Les feuilles du lodon sont plus fines et plus pointues que celles de l'orme et produisent des fruits appréciés des oiseaux. Ils poussent de deux à 24 mètres de haut. L'orme peut atteindre 30 mètres, avec une écorce gris clair qui se craquelle au fur et à mesure de sa croissance. En Angleterre, les bovins se nourrissent des feuilles de cet arbre lorsque l'herbe se fait rare. La noix peut atteindre 30 mètres de hauteur. Il a un tronc droit, avec des branches droites et irrégulières et un auvent étroit. Après 30 ou 40 ans, l'écorce grise de l'arbre commence à tomber en lanières. En automne, son feuillage gagne une belle coloration dorée.

Peuplier, peuplier, mûrier

Le peuplier atteint également 30 mètres de haut et présente l’ensemble de l’écorce fissurée et une large canopée. Ses fleurs poussent en losanges, qui libèrent une grande quantité de coton. C'est un arbre à croissance rapide qui atteint sa maturité à 20 ans. Il peut s'hybrider avec le peuplier noir. Le nom du genre du peuplier, Populus, vient du latin "arbor populi" et signifie "arbre de la ville". Il a l'écorce gris verdâtre et, comme le peuplier, ses fleurs poussent en losanges. Il résiste à la sécheresse. Le mûrier est originaire de Chine et d’Asie Mineure, mais il est importé en Europe depuis des milliers d’années. Le nom du genre de mûrier, Morus, est le même nom que celui utilisé par les anciens Romains. Il est légèrement plus petit que les autres arbres mentionnés et peut atteindre 18 mètres de hauteur. Il est connu pour ses fruits sucrés. La chenille du monarque peut aimer cet arbre, mais c'est le ver à soie qui s'en nourrit exclusivement.

Le peuplier est aussi au menu des chenilles du monarque (Jupiterimages / Photos.com / Getty Images)

Rosier

Le rosier est cultivé depuis des milliers d'années par l'homme. C'est un arbuste ou une vigne vivace dont les fleurs sont incomparables pour leur parfum et leur beauté.


Top